Ses bienfaits

QUELS SONT LES BIENFAITS DE LA MUSICOTHÉRAPIE ?


Comme vous avez pu le lire sur les autres pages, les bienfaits de la musicothérapie sont variés et dépendent des objectifs thérapeutiques mis en place avec le patient.

Voici une liste non-exhaustive des bienfaits que peut avoir la musicothérapie.

Sur la sphère émotionnelle

Kant a dit : « la musique est la langue des émotions ». Un musicien qui compose ou qui joue simplement seul ou avec d’autres personnes partage et ressent des émotions. L’auditeur, la personne qui écoute cette musique va à son tour ressentir une émotion, qui peut être différente de celle du compositeur. Utiliser la musique de façon adapté peut alors avoir un effet positif sur :

  • l’abaissement de l’anxiété et de la douleur morale,
  • l’encouragement à l’expression des émotions,
  • le développement de la confiance, de l’estime de soi,
  • le développement de la créativité

Sphère psycho-sociale

Jouer de la musique avec d’autres personnes stimule les interactions sociales : les regards, l’imitation, le rire, la synchronisation, l’écoute, les questions-réponses, l’attention. En musicothérapie, les objectifs peuvent donc viser :

  • la stimulation des interactions sociales
  • le positionnement dans un groupe
  • l’encouragement à la prise de décision
  • la motivation des capacités d’engagement

Plan cognitif

Les progrès des neurosciences et de la technologie ont montré que dans notre cerveau, le « stimulus musical » est aujourd’hui le seul à stimuler autant de parties du cerveau en même temps. Certains parlent de symphonie cérébrale. On sait alors que l’utilisation de la musique peut avoir des effets bénéfiques sur :

  • le développement de la concentration, de l’attention
  • la stimulation des capacités de réflexion, d’organisation
  • l’engagement des capacités de jugement

Rééducation et réadaptation

En plus des capacités cognitives qui sont stimulées par la musique, les capacités motrices sont également mises en jeu. C’est pourquoi on retrouve de nombreux musicothérapeutes dans le cadre de :

  • rééducation motrice
  • rééducation de la parole
  • participation à une réadaptation fonctionnelle (post A.V.C ,post coma, post trauma par exemple)